Les sites touristiques de l’Hérault

Villages chaleureux, nature sauvage et authentique…, le charme du paysage de l’Hérault n’est plus à décrire. À cheval entre le Tarn et l’Aube, le département de l’Hérault recèle de splendides sites naturels qui feront le bonheur des passionnés de randonnée et de canyoning.

L’Hérault dans toute sa splendeur

Étangs , réserves naturelles , plages de sable , canyons et lagunes apportent au paysage de l’Hérault un soupçon de mystère sous le soleil méditerranéen. Découvrir ce magnifique territoire du sud de la France reste un pur délice surtout pour les adeptes de randonnée. Avec ses lagunes s’étirant sur une superficie de plus de 7 000 ha, comme le bassin de Thau, et ses plages d’une superficie de 87 km, les aventuriers n’auront guère le temps de se reposer. Même les friands de spéléologie se plairont volontiers à parcourir les célèbres grottes qui font indubitablement la renommée de la région , comme les grottes de Fauzan ou encore la fameuse grotte des Demoiselles .

Quant aux amateurs de l’escalade, ils n’auront que l’embarras du choix entre les hauts sommets de ce département du Languedoc qui offrent une vue imprenable sur toute la Vallée de l’Hérault , comme le pic Saint-Loup prônant à 658 m d’altitude. Pour ce qui est des villages éparpillés aux quatre coins de la vallée, ils n’ont vraiment rien à envier aux sites naturels de la région. Considérés comme les « Plus Beaux Villages de France », ces petits bourgs enchanteront les friands d’ histoire et les passionnés de ces légendes mythiques qui font la particularité de la vallée. Saint-Guilhem-le-Désert ou encore Olargue abritent quelques vestiges historiques qui méritent réellement le détour . Villages, canyons, grottes , biodiversité animale et végétale…, ce sont là tous les trésors à découvrir sur cette parcelle du sud de la France .

Saint-Guilhem-le-Désert : le village incontournable de l’Hérault

Saint-Guilhem-le-Désert reste certainement la destination rêvée pour les amateurs de longues balade s au cœur d’un petit village chargé d’histoire. Pénétrer dans ce bourg situé à quelques kilomètres au nord du Massif central, c’est se laisser transporter dans une époque lointaine . Demeures anciennes, métiers ancestraux , vieilles traditions… , c’est littéralement un monde à part qui s’ouvre sous les yeux des voyageurs . Situé non loin de Saint-Maurice-Navacelles, Saint-Guilhem-le-Désert abrite quelques édifices historiques qui viennent ponctuer le charme médiéval de la petite ville . Parmi les incontournables, on peut citer le château du Gérant se dressant en solitaire sur une crête rocheuse face au désert. En déambulant dans les petites rues étroites du village, les férus d’histoire se délecteront de leur promenade au cœur de ce musée à ciel ouvert et tomberont rapidement sous le charme de l’abbaye de Gellone (Patrimoine mondial de l’UNESCO) édifié e en 804 ou encore le vieux port construit au 9 e siècle sur la plaine de Gignac .

Côté nature, Saint-Guilhem-le-Désert a également beaucoup à offrir aux adeptes de randonnée. En s’éloignant un peu du village, les randonneurs se retrouveront en effet au cœur d’un paysage montagneux baignant dans un climat méditerranéen. Entre les montagnes, les amateurs de canyoning pourront aisément tenter de dompter le fleuve de l’Hérault tandis que les familles sont invitées à emprunter les sentiers tortueux débouchant sur d’autres merveilles .

Les criques et gorges mythiques de l’Hérault

Quel que soit l’itinéraire de randonnée que vous choisirez , les nouvelles découvertes ne manquent pas . Les criques et les gorges parsèment en effet ce vaste territoire pour le plus grand bonheur des explorateurs en herbe. Parmi les incontournables , on peut sans hésiter citer la crique de Navacelles, façonné par la rivière la Vis. Considéré comme l’un des plus beaux sites naturels de France, cette dernière occupe le territoire des « Causses et Cévennes » et trouve sa place parmi les innombrables patrimoines de l’UNESCO. Difficile donc de ne pas tomber sous le charme de ce paysage à la fois mystérieux et authentique qui ressemble à une énorme coquille d’huître. Mais ce dernier rivalise difficilement avec le crique de Mourèze et ses rochers aux formes bizar r es . Baignant dans un monde pittoresque, le crique de Mouzère, situé non loin du village du même nom , offre un panorama presque surréel avec ses « Orgues » et sa fameuse galerie portant le nom de « Miel Blanc ». Une balade inédite qui plair a aux amateurs de spéléologie .

En parlant de spéléologie, les grottes qui font la renommée de l’Hérault sont également à découvrir sans hésitation. Que ce soit la grotte de Clamouse, à 35 km de Montpellier, ou encore la grotte des Demoiselles, la surprise sera à son apogée  ! Localisée dans la commune de Saint-Bauzille-de -Putois, la grotte des Demoiselles reste sans nul doute la plus explorée par les visiteurs. Chargée d’histoire, cette dernière plonge en effet dans un monde féérique avec ses stalactites, ses draperies translucide s et ses imposantes stalagmites .

Découverte d’un paysage hors du commun

Il n’y a pas que dans les grottes et les criques que les randonneurs peuvent découvrir le paysage si particulier de l’Hérault. Un mariage impressionnant de couleur s’ouvre sous les yeux des voyageurs du côté de la vallée du Salagou . Avec son lac de 750 hectares d’un bleu éclatant et ses roches rouge ocre, la vallée apparaît tel un monde imaginaire bercé par les légendes locales. Un monde paisible où vivent quelques reptiles, comme les lézards, et de nombreuses espèces d’oiseaux comme le col-vert, le goéland ou encore la mésange bleue. Même le lac accueille quelques familles de poissons comme le brochet et la perche .

Mais le plus beau paysage est sans nul doute celui offe rt par le fameux pic Saint-Loup. Connu sous le nom de la « Sainte-Victoire », le pic Saint-Loup fera le bonheur des grimpeurs qui se délecteront du panorama exceptionnel depuis son sommet. Haut de 658 m pour une superficie de 6 km, ce dernier offre en effet une vue imprenable sur la montagne de l’Hortus, située au nord du pic , ainsi que sur le village de Saint-Martin-de -Londres, un peu plus à l’ouest. Plus loin, ce sont le mont Aig oual, le château de Montferrand, le golfe du Lion et la mer Méditerranée qui s’ouvrent aux yeux des friands de grands espaces .