Pic Saint-loup

Prônant fièrement dans la région du Languedoc-Roussillon, le pic Saint-Loup fascine par sa situation géographique, sa structure géologique, son paysage hors du commun, mais également la légende qui fait sans nul doute la renommée de celui-ci. Si l’on souhaite découvrir l’un des plus prestigieux sites naturels du sud de la France, le pic Saint-Loup est à explorer sans hésitation  !

La légende du pic Saint-Loup

Avant de se lancer à la conquête de ce magnifique pic, à cheval entre les communes de Valflaunès et Cazevieille , un e petite histoire s’impose. Le nom du pic Saint-Loup vient en effet d’une légende d’amour datant de l’époque médiévale. On raconte que trois frères, Guiral , Clair et Loup, furent épris d’une jeune femme connue sous le nom de Bertrade. Contraints de partir en croisade, l es trois frères ignoraient qui la belle choisira comme époux . < /p>

De retour au pays , ils apprirent que l’amour de leur vie mourut. Le cœur brisé, chacun décida de vivre en ermite au sommet de trois montagnes voisines. Guiral se réfugia au mont Saint- Guiral , Clair au mont Saint-Clair et Loup sur le pic Saint-Loup. Un pic se dressant majestueusement dans le département de l’Hérault, à quelques kilomètres de Montpellier et qui, jusqu’à nos jours, continue de fasciner les amateurs de randonnée et les ferratistes .< /p>

Un magnifique belvédère naturel

Si la légende du pic Saint-Loup ajoute une touche de magie à ce dernier, sa situati on géographique lui apporte un soupçon de beauté qui fait de lui l’un des plus bea ux sites naturels de l’Hérault. Avec son pic imposant qui apparaît telle une pointe s’élevant vers les cieux, la montagne se dresse majestueusement au-dessus des garrigues et fait face à la montagne de l’ Hortus . S’étirant sur six kilomètres, son sommet atteint en effet les 658 mètres d’altitude et peut être vu depuis la mer. Une fois au sommet, c’est un panorama époustouflant qui s’ouvre aux randonneurs  ! La l ongue marche de 5 km jusqu’au sommet sera en effet récompensée par une vue imprenable sur le vaste territoire des Cévennes, le mont Ventoux et la mer Méditerranée . Quant au paysage environnant, il se pare d’un tapis de verdure. Romarins, Lauriers, thyms et chênes verts tentent, tant bien que mal, de rivaliser avec les pieds de vigne parsemant les alentours .< /p>

L a géologie du pic Saint-Loup

Mis à part son histoire captivante et le paysage incroyable qu’il fait découvrir aux randonneurs, le pic Saint-Loup reste également un site précieux qui relate une partie du passé géologique de la région. Avis aux curieux qui seront certainement ravis de s’initier à la géologie . Âgé de trente millions d’ années , ce pic c alcaire, datant du Jurassique, est en effet une véritable mine d’or pour les géologues en herbe .< /p>

Le pic Saint-Loup a vu le jour a près la formation des Pyrénées, lorsque ces derniers provoquèrent le déplacemen t des roches, 30 millions d’années plu s tôt. À cette époque, la zone basse du Languedoc se trouvait encore sous la mer. Peu à peu, la mer dépose des sédiments calcaires avant de s’assécher et de provoquer l’encaissement de nouveaux fleuves, comme l’Hérault. Les plissements sur la plaque continental e et les mouvements des plaques tectoniques , quant à eux, contribueront à la formation de nouvelles chaînes de montagnes , dont le pic Saint-Loup. La montagne s’agrémente de roches sédimentaires à la fois continentales et marines qui, au fi l des siècles, se sont plissées comme en témoigne la combe d e F ambetou , situé en contrebas. Quant à l a couleur blanche de ses roches, elle la doit aux différentes variations de température . Notons que le pic Saint-Loup fait office de frontière climatique . En effet, au nord, l’inf luence continentale domine tandis que le sud est soumis à un climat méditerranéen .< /p>

Bref, pour les grimpeurs, les randonneurs et les géologues, l’exploration du pic Saint-Loup et ses falaises escarpées reste nt tout simplement une expérience inoubliable !