Les techniques de progression en canyon

Bien qu’étant une activité sportive ludique, le canyoning requiert quelques techniques de progression. Ces techniques sont diverses (progression sur corde, descente en rappel, descente sur une main courante …) et sont obligatoirement enseignées aux participants avant de faire le grand saut . < /p>

La technique de progression sur corde

Cette technique, apparentée à l’escalade , la spéléologie ou l’alpinisme , rassemble toutes les techniques permettant de se déplacer à la verticale en utilisant une corde. La corde reste en effet un élément incontournable lors des activités très physiques comme le canyoning . Qu’il s’agisse d’escalade , de remontée sur corde , de descente ou de progression en rappel, la corde servira non seulement de ligne de vie, mais sera également l’élément qui permettra aux participants de progresser en canyon. Au cours des différentes formations données aux participants, les moniteurs expliquent comment utiliser et ajuster la corde, mais aussi les différents éléments l’accompagnant comme le descendeur en 8 , le baudrier, ou encor le mousqueton d’ assurage, très utiles durant les descentes en rappel . En effet, la manipulation de ces divers accessoires fait partie des techniques de progression en canyon que les participants doivent maîtriser avant de partir à la découverte des canyons .< /p>

Les nœuds et autres techniques

Parmi les autres techniques de progression en canyon, on retrouve la pose des mains courantes, la gestion d’un relai, l’installation d’un rappel guidé, la pose du débrayable à l’amarrage, les décrochages, ainsi que la manière de réaliser les nœuds. Les nœuds sont effe c t ivement variés et déterminés en fonction du type de progression . Le nœud cabestan, par exemple, permet d’attacher la corde à un mousqueton et d’éviter de perdre la corde. Quant au nœud prussik, aussi qualifié de nœud autobloquant, il se réalise à l’aide d’une cordelette et glisse directement sur la corde de rappel. Pour ce qui est du demi-cabestan, il se révèle très utile pour le sauvetage et peut aisément remplacer le descendeur une fois couplé à un mousqueton .< /p>

Outre la manipulation des accessoires, il existe également d’autres techniques facilita nt la progression en canyoning , comme les codes de communication. Ces codes peuvent être des coups de sifflet ou encore des gestes permettant aux participants d’avancer en toute sécurité. Un coup de sifflet, par exemple, signifie qu’il faut stopper la descente de la corde tandis que deux coups signifient que la corde est libre. L’usage de ces différents nœuds et techniques sera néanmoins déterminé par le type de progression lors des descentes en canyoning .< /p>

La progression en canyoning

La progression en canyoning se divise en effet en différentes catégories, allant de la marche à la descente en rappel en passant par les sauts. La marche, dite d’approche, consiste à effectuer une longue randonnée afin d’atteindre les hauteurs. Vient ensuite la randonn ée aquatique, une technique de progression indispensable en canyoning . Cette technique vise à progresser dans l’eau sur un terrain déformé . La désescalade , quant à elle, consiste principalement à escalader les roches glissantes afin d’atteindre un amarrage situé en hauteur. La nage , habituellement en eau vive, reste aussi inévitable en canyoning et s’accompagne souvent d’un passage en apnée .< /p>

Pour ce qui est du saut, une technique de progression certes ludique, mais à effectuer avec prudence, il requiert avant tout une vérification de la profondeur de la vasque. Le toboggan reste aussi une technique très ludique qui comporte cependant des risques. D’autres techniques, comme la descente en rappel, ou encore la main courante , sont habituellement incluses dans la progression en can yon. La main courante, posée à l’aide d’une corde double, permet au participant d’atteindre un amarrage fixé sur un point assez éloigné . < /p>

Toutes ces techniques s’apprennent bien évidemment lors des formations, mais surtout sur le terrain avec la participation d’un moniteur, professionnel agréé en canyoning .< /p>