Les plus belles via ferrata

Besoin de se dépenser ? Envie de pimenter son quotidien ? Désir d’un contact avec la nature ? La via ferrata permet aujourd’hui de cumuler ces activités en un parcours. Mais avant d’attaquer les hauteurs, il faut choisir le meilleur itinéraire afin de garantir l’effet. Ne manquez sous aucun prétexte les trois plus beaux sites qui feront grimper votre adrénaline !

La Grande Fistoire   fait sensation

Il est presque impossible de parler de via ferrata , surtout sur le territoire français , sans mentionner le s Alpes, en particulier, la Grande Fistoire . Pourqu oi ? Puisque c’est une valeur sû re ! Pour preuve, la distinction que le Ministère du Tourisme lui a prodiguée en 2012 . Ainsi, si vous êtes à la recherche de grands espaces et de sensations fortes, rend e z directement à 25  km au nord-est de Sisteron (soit, à environ 2 h au nord de Marseille et 1h30 d’Aix-en-Provence). Une fois sur place vous pourrez constater, en plus du paysage à couper le souffle, une hauteu r à vous faire pâlir d’envie ou de peur. Pour encore plus de sensations , vous pourrez vous aventurer sur une passerelle de 60 m de long, une dalle couchée en plus du devers, un vertigineux pont népalais, une grande muraille et trois incontournables tyroliennes (respectivement à 150, à 130 et à 220 m) . < /p>

Bref, les parcours sont variés et adaptés aussi bien aux débutants qu’aux plus ardus. Les moins audacieux s’attarderont du côté de la face est-sud-est co tée AD (Assez Difficile) tandis que les plus téméraires s’attaqueron t à celle orientée sud-sud-ouest , cotée D+ (Difficile). Un magnifique parcours de 2 à 4 heures attend les ferratistes férus d’aventure !

Boffi ou Liaucous , choix extrême

Il ne faut pas croire que les Alpes ont le monopole des bons via. Il suffit de faire un détour du côté du Boffi et de Liaucous pour s’en rendre compte . C’est plus précisément dans la région de Millau en Aveyron que s’ouvre un monde vertical doté d’un paysage époustouflant . Pour les moins expérimentés, la via ferrata du Boffi s’avère être un choix judicieux. Vous profiterez d’une randonnée inédite sur le Causse Noir et vous lancerez dans un parcours assez vertical tout en profitant du paysage qu’offre Millau .< /p>

En ce qui concerne la via ferrata de Liaucous , c’est un peu plus sport ! Pour dompter le décor très calcaire, vous serez amenés à beaucoup user de vo s bras. Cependant, avant de dépenser son huile de coude , une petite randonnée s’impose , mais cette fois-ci, sur les versants du Causse. Et en bonus, une tyrolienne (passage facultatif). Le total de cette «  petite trotte » peut prendre 3 à 4 h eures , alors que le circuit du Boffi ne prend que 3 h eures au maximum. Notons néanmoins que ces deux itinéraires présentent deux catégories de circuit , l’un moins difficile que l’autre. A vis aux amateurs et aux professionnels !

Les Pyrénées pour les fér us ou non de via ferrata

Les Pyrénées, elles aussi, appellent les amateurs (ou les curieux) de la via ferrata de février à octobre et pendant les vacances des tout petits. D’un point de vue général, le niveau de difficulté varie entre AD- (Assez Difficile) et D (Difficile). Toutefois, ne rebroussez pas encore chemin , car pour les sportifs en herbe, il existe un chemin plutôt facile du nom de «  Llisses de Llo  ». Par contre, si vous avez le cœur à l’aventure , l’option «  Llisses Dretes  »  reste un excellent choix. A vec ses passage s délicat s, ses planchette s inclinée s et glissante s, ses rocher s lisse s et assez glissant s, cet itinéraire fera le bonheur des amateurs de nouvelles sensations. En prime, une petite visite histoire du côté des ruines romanes d’une chapelle et la découverte d’un panorama d’exception donnant sur la Cerdagne  !