La sécurité en canyoning

Pratiquer le canyoning, c’est se livrer à une série d’activités très sportives, ludiques et parfois extrêmes. C’est la raison pour laquelle, même si l’on est expert en la matière, il est important de connaitre les règles de sécurité en canyoning avant de se jeter du haut des cascades grondantes des canyons.

Petite définition

Avant de prendre connaissance des règles de sécurité, il est important de comprendre la signification du canyoning. Cette activité, pratiquée en pleine nature, consiste principalement à escalader les rochers et descendre les rivières, les chutes d’eau et les rapides. Glissades, descentes en rappel, sauts…, les techniques diffèrent en fonction du terrain, souvent escarpé et glissant, de la saison, mais également de l’altitude. Généralement considéré comme un sport difficile et dangereux, surtout lorsque l’on projette de descendre une cascade de plusieurs mètres de haut ou des ravins glissants, le canyoning exige certaines normes de sécurité et également un équipement particulier.

Les règles de base

Bien que ce sport très physique se pratique généralement sous l’œil expert d’un moniteur spécialiste du canyoning, il reste important de bien connaitre certaines règles de base avant de tenter l’expérience. L’eau étant l’élément principal dans lequel le sportif s’aventurera, la première règle à respecter reste la prudence. Dévalant les pentes rocheuses, l’eau rend en effet le terrain particulièrement glissant et dangereux. Même en glissant sur les toboggans naturels, les sportifs peuvent se trouver pris au piège par les mouvements de l’eau. Le saut dans les vasques requiert également une grande prudence et la connaissance de la profondeur de ces derniers.

Après la prudence et la vigilance, savoir nager reste également un atout primordial pour les amateurs de canyoning. Se trouvant souvent contraint à traverser des passages en apnée ou effectuer des plongeons vertigineux, le sportif devra en effet maîtriser les techniques de l’apnée, de la nage, mais aussi de descente en rappel. Rappelons que l’un des principaux risques de ce sport reste la noyade. Mieux vaut donc suivre une formation et entraîner son mental et son physique avant de se lancer à l’assaut des rapides et des cascades.

Matériels de sécurité

Le matériel utilisé pour le canyoning joue également un rôle très important en matière de sécurité. En effet, les règles de sécurité ne se limitent pas uniquement à la connaissance du terrain. L’équipement utilisé doit impérativement être destiné à protéger toute personne pratiquant ce sport à haut risque. Selon les normes de sécurité imposées par la FFME (Fédération française de la Montagne et de l’escalade), chaque individu souhaitant faire du canyoning doit impérativement s’équiper d’un « équipement de protection individuelle contre les chutes de hauteur », comme le casque de protection, la tenue isotherme, les chaussures polyvalentes (pour la marche et la nage), le harnais, les bloqueurs, etc.