Histoire de la via ferrata

La via ferrata , activité sportive très prisée par les amateurs de sensations fortes actuellement, est une discipline qui a vu le jour il y a bien longtemps . Les plus férus le savent certainement déjà , mais il r est e tout de même utile d’informer ceux qui l’ignorent encore. Ainsi, avant de se lancer à la conquête des parois rocheuses et des gorges , prenez le temps de lire ces quelques lignes et de découvrir l’histoire captivante de la via ferrata . < /p>

La naissance de la via ferrata

L’origine de la via ferrata remonte à la période de la Première Guerre mondiale même si dès les années 1400, les hommes ont déjà commencé à escalader les montagnes. Comme on peut le remarquer, le terme via ferrata ou « vie ferrate » a une consonance transalpine. Ceci s’explique par le fait que ce sont les Italiens et les Autrichiens qui étaient les premiers à utiliser cette méthode afin de se déplacer dans les montagnes . < /p>

Le premier ferratiste est Friedrich Simony , qui , en escaladant l’ Hoher Dachstein dans les Préalpes autrichiennes en 1843 , a eu la bonne idée d’équiper la voie afin de faciliter son accès. Puis, c’est au tour des I taliens de faire appel à la même technique durant la Première Guerre mondiale. Le but était cependant purement militaire. Ainsi, g râce à des mains courantes et des échelons sur les grand e s parois rocheuses , les troupes alpines pouvaient facilement se déplacer dans l es montagnes avec leurs matériels . < /p>

La via ferrata  : une nouvelle activité touristique

Puis la Première Guerre prit fin , mais les installations étaient toujours là. Les hommes et sportifs amateurs ont par ailleurs continué à les utiliser et , comme toute bonne chose, la pratique s’est répandue assez facilement vers d’autres pays d’Europe. L es vias ferratas ne constituaient plus une stratégie militaire étant donné que les deux guerres grandes étaient déjà terminées. Désormais, la via ferrata se transforme en u ne discipline sportive, divertissante et accessible au grand public . < /p>

De nouveaux aménagements font leur apparition dans les années 1960. Certains itinéraires sont deven us plus faciles à parcourir , car ils s’adressaient à des personnes moins expérimentées en matière de balade dans la montagne. En Italie, le tourisme sportif ne cesse de gagner du terrain grâce à la via ferrata vers le milieu des années 60 tandis que dans l’hexagone, cette activité était encore inconnue par la majorité des gens . < /p>

La via ferrata en France

C’est seulement au début des années 1990 que cette discipline sportive débarque en France et en Suisse. Pour être plus exact, c’est en 1988 que la première via ferrata française a été créée dans la région de Briançon. Ce sont précisément les stations de sports d’hiver qui ont adopté cette activité afin de développer le tourisme sportif. Dès lors , la via ferrata n ’a cess é de se développer, ce qui est assez logique étant donné l’attrait des gens pour cette discipline et le nombre de parcours possible dans l’hexagone. De nos jours, on compte plus d’une centaine de parcours répartis dans une quinzaine de départements français . < /p>

Voilà pour la petite leçon d’histoire sur la via ferrata . Maintenant que vous savez tout, il n’y a plus qu’à enfiler votre équipement et choisir l’itinéraire qui vous convient parmi la multitude de choix qui vous sont proposés en France et/ou dans le monde . < /p>