Epoque moderne et les Cévennes

Avec l’arrivée des Romains, les Cévennes traversèrent une longue période mouvementée qui s’ étend jusqu’à l’époque moderne. Parmi les époques qui ont marqué les Cévennes, on peut citer l’ arrivée et la fin du Moyen Âge ou encore le début de l’époque moderne. Le 15 e siècle annonce en effet l’ avènement d’une nouvelle vag ue de changement, dans le monde , mais aussi dans les Cévennes.

Le Moyen Âge

Avant d’ approfondir la succession d’évènements qui ont gravé la mémoire des Cévennes, un petit coup d’œil en arrière s’impose afin de comprendre qui attend le territoire cévenol avec la venue de l’époque moderne .

Également sous l’influence de l’Empire romain, les Cévennes connure nt, jusqu’au déclin de l’empire, des changements intéressants, notamment au niveau de son économie. Grâce aux Romains, les Cévennes purent en effet davantage exploiter la culture des céréales et le secteur de l’artisanat. Ainsi, après la chute de Rome, les habitants des Cévennes, logeant dans les bourgs gallo-romains, continuèrent de cultiver et de travailler dans la fabrication de récipients en terre cuite . Parallèlement, le chri stianisme a également influencé la population et, au fil des siècles, a pris une place considérable dans la vie des habitants .

Le Moyen Âge sera d’ailleurs marqué par l’élévation du protestantisme dans les villages. La mar ch e des protestants dans le « désert », l a domination de l’ Église sur le territoire avec la création, au 12 e siècle, de la police de la paix, l es exploit s et la renommée internationale de l’ évêque Guillaume Durand qui devient, en 1362, pape Urb a in V …, ces évènements soulignent des éléments importants qui influenceront l’avenir des Cévennes .

Les Cévennes à l’époque moderne

L’époque moderne , pour la France, fut marquée par le traité d’Etaples signée en 1496 par Charles VIII et prend fin avec la Révolution française , selon les historiens francophones. Dans les Cévennes, l’arrivée de l’époque moderne est annoncée avec les révoltes des camisards et la domination croissante du christianisme . En effet, bien que les protestants fussent minoritaires sur le sol cévenol, ils continuaient de révoquer leur droit et subirent l’assaut de l’armée de Louis XIV. C’est ainsi qu’éclata la fameuse guerre des Camisards, de jeunes hommes de 18 à 25 ans , qui se sont dressés contre les soldats du roi. Ayant débuté en 1702, cette première guerre civile dura deux ans et se termina par un échec des camisards , peu nombreux. Une défaite qui obligea les protestants à poursuivre leur longue traversée du Désert .

Parallèlement, le territoire traverse une longue période de famine à l’hiver 1709 , notamment dans les communes du nord de la Lozère. La châtaigne devenait alors la seule nourriture pour les villageois. La peste arrive au port, cause la mort de 30 000 individus sur le Gévaudan et décime la moitié de la population occupant le territoire marseillais. Néanmoins, l’économie cévenole tente de se relever. La plant ation de mûriers est encouragée , la production de la soie et l’industrie du drap s’étendent, quelques États créent des pépinières .. . Un essor qui permit également à la population d’augmenter. Sur le plan religieux, l’ État civil sera accordé aux protestants grâce à l’ Édit de Tolérance de 1783 .

Il faudra néanmoins attendre la fin du 16 e siècle, précisément en 1789 , pour que d’importants changements se manifestent dans la vie des protestants et de la France. Avec l’arrivée de la Révolution française, la liberté de culte sera proclamée en France et dans le monde grâce à Rabbaut Saint-Étienne . Les protestants ont alors obtenu les mêmes droits que les citoyens normaux. Cette grande nouvelle n’empêch a pas cependant les protestant s , devenus majoritaires sur le territoire cévenol, d’en venir parfois aux mains avec les catholiques. Des heurts qui n’ont cependant pas eu de conséquences néfastes sur le rétablissement de la paix entre les religieux dans les Cévennes .

L’exploitation massive des ressources naturelles

Avec la paix religieuse viennent l’augmentation de la population et, parallèlement, l’amélioration de la qualité de vies des habitants des Cévennes. Peu à peu, le territoire cévenol voit l’exploitation minière se développer, notamment sur le Gévaudan, célèbre pour ces mines d’argent. D’autre part, la soie connaît également un essor fulgurant dans les Cévennes, notamment après l’invention du métier à tisser en 1864. Les forêts sont également exploitées afin d’optimiser la production du bois de charpente ou de combustible. Côté artisanat, la poterie devient un métier très appréci é par la population qui améliore ses valeurs artistiques .

Néanmoins, cette période prospère ne dura pas longtemps. Le territoire cévenol traverse en effet des années sombres, notamment après l’arrivée de la maladie d’encre touchant les châtaigniers et la maladie des vers à soie appelée pébrine . L’économie sera cependant stabilisée par l’activité minière .

Le redressement économique des Cévennes

Grâce à l’arrivée de Louis Pasteur à Alès, la maladie du ver à soie fut combattue au cours de l’année 1868. Parallèlement, le reboisement du massif de l’Aigoual fut lancé par le forestier Ge orges Fabre. D es pins sylvestre et maritimes sont également plantés dans les bass es Cévennes à la place des châtaigniers, décimés par la maladie de l’ encre en l’an 1870. Ailleurs, ce sont les pieds de vigne et les céréales qui ont pris la place des châtaigniers .

Quant à l’exploitati on minière, elle sera améliorée par la création d’un chemin de fer , en 1874 , reliant Lunel à Vigan, aujourd’hui chef-lieu du Gard. Les voies de communication s’améliorent également avec l’arrivée du chemin de fer . Ainsi, les hautes vallées telles que Nîmes sont directe ment liées à la ville de Paris grâce aux voies ferrées .

L’arrivée du tourisme dans les Cévennes

A ccessible depuis la côte ou le nord grâce aux voies ferrées, le territoire cévenol devient l’objet de curiosité des historiens, chercheurs et même explorateurs. C’est ainsi que Martel et Malafosse vantent les valeurs artistiques et la beauté du paysage des Cévennes à partir des années 1883. Peu à peu, le sol cévenol devient l’objet de convoitise des amateurs de grands espaces, et ce, jusqu’à l’arrivée de l’époque contemporaine. Le secteur touristique voit alors le jour dans les Cévennes permettant, avec les activités agrico les, à la région de rapidement développe r son économie. Canyoning dans les C ausses, randonnée dans le Parc national des Cévennes…, les activités touristique s augmentent et le territoire re valorisé.